HEBRON PALESTINE

2011 Voyage d'études

Analyse de la vieille ville en vue de son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO

Master ENSAV,  voyage d’études encadré par Y.Roujon et L.Vilan

Hébron se situe à 30 km au sud de Jérusalem en Cisjordanie. Partiellement occupée,  la ville se décompose en deux zones (H1 et  H2) ; l’une relevant des territoires palestiniens et l’autre d’Israël. Cette scission a fortement marqué la structuration de la ville. Anciennement ville commerçante et de passage structurée autour d’un souq dont l’origine remonte à la période Mamelouk, la ville est désormais en cul de sac. Malgré un patrimoine architectural d’une grande richesse, les tensions et le manque d’accessibilité contribuent à l’appauvrissement et à la désertification du centre ancien.

 

Nous avons effectué un état des lieux de l’existant (relevé, dialogue avec les habitants) afin de mieux comprendre ce patrimoine d’en souligner les particularités et la richesse.

 

En effet la particularité d’Hébron est sa structuration et la diversité de l’espace public. Les rues et ruelles forment une arborescence qui se terminent dans des cours, espace ouvert mais privé, appelées « hosch ». Un hosch correspond à une unité familiale dans le quel les pièces de la maison s’ajoutent au fur et à mesure des  évolutions familiales autour de la cour. Cette caractéristique génère une architecture propre à la ville, faite à première vue d’addition anarchique de blocs (de pièces) mais dont l’origine  vient  des évolutions  familiales et est donc le reflet de l’histoire d’Hébron.

 

Notre travail s’inscrit dans le cadre de la démarche d'inscription de la ville d’Hébron au patrimoine de l’UNESCO.

LUCIE RABBAT ARCHITECTURE URBANISME